Cher(e) lecteur(trice), merci de vous intéresser à notre Site web, nous espérons que le contenu convient à vos recherches et intérêts. N'oubliez pas de vous inscrire pour être informé(e) de nos nouvelles publications. Merci et bonne visite.

De la "Nakba " à la " Madhala" : le lundi noir Par Pr. Abdelmoughit Benmessaoud Tredano


De la "Nakba " à la " Madhala" : le lundi noir,
60 morts et plus de 2400 blessés.

Par Abdelmoughit Benmessaoud Tredano
Professeur de science politique et de géopolitique. Université Mohamed V. Rabat.


Le monde arabe a connu en 70 ans, la Nakba (1948) la Nakssa (1967) et aujourd’hui la Madalha .
En effet, cette campagne pour le retour organisée dans le territoire de Gaza a été marquée par un véritable massacre ; le lundi noir s’est soldé par une soixantaine de morts et plus de 2000 blessés.

Il ne s’agit là que d’affrontements, de heurts et de tension selon les médias occidentaux !!

Des " rixes" comme dirait Dieudonné !

Pire, la représentante américaine à l’ONU Nikki Haley dans un élan de magnanimité débordant vis-à-vis des Palestiniens déclare " qu’ Israël a fait preuve de retenue" lors des événements de lundi, soulignant qu' "qu’aucun pays dans cette salle n'aurait agi avec autant de retenue que ne l'a fait Israël". (https://www.huffingtonpost.fr/2018/05/16/).
Et le monde arabe ? Silence penaud !!

Cette situation me rappelle celle de l’invasion israélienne du Liban durant l’été 1982 ; personne n’a bougé apparemment même pas les peuples !!
A ma connaissance, Seules deux manifestation sont été remarquées. Celle de Khartoum organisée effectivement en solidarité avec les Palestiniens.

En revanche celle d’Algérie, situation un peu kafkaïenne, dénonçait le complot ourdi par les Allemands et les Autrichiens pour éliminer l’équipe de l’Algérie lors des phases éliminatoires de la coupe du monde organisé en Espagne !!

Par rapport à la situation présente, une partie de ce monde, en l’occurrence les pays du Golfe, est allée loin. Elle pactise avec Israël, car l’ennemi est désormais l’Iran !!
Puisque vous craignez l’Iran, qu’avez-vous fait depuis 1979 pour contrer cette menace ?
Fréquenter des casinos et des stations balnéaires !!

Le monde arabe aux abonnés absents ; aucun Etat n’a osé commettre un acte marquant une certaine audace (rappel des ambassadeurs israéliens par exemple du moins pour ceux qui ont des traités de paix –les cas de l’Egypte et La Jordanie-).
Contre le même territoire et la même population soumis à un blocus infernal, depuis plus de 10 an -un territoire devenu une prison à ciel ouvert- Israël a commis les pires des massacres et des exactions en 2008/09, en 2012 et 2014.

Et ça continue. La conscience universelle en hibernation ! La communauté internationale est sourde !

Pour les massacres de Deir Yassine (9 avril 1948) et Kafr Kassem (29 octobre 1956) on avançait qu’ on ne savait pas beaucoup ; aujourd’hui c’est en direct. On ne peut dire qu’on ne savait pas.

Au fait, Israël n’est pas à un massacre près, c’est un Etat fondé sur la violence et il a évolué avec !!

Il ne s’agit pas de slogan d’un militant mais uniquement de la vérité historique.

Des pays étrangers à la cause se sont montrés plus solidaires et ont exprimé plus de sympathie et de compassion que les Etats de cette Omma arabe!! 
L’Afrique du Sud, la Belgique et l’Irlande, entre autres, ont rappelé leurs ambassadeurs ou convoqué le représentant israélien chez eux.

La Suède rend les Américains responsables des massacres en s’entêtant à transférer leur ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem.

Il y a quelque temps, deux villes écossaises, Glasgow et Edinburg, ont exprimé leur solidarité vis-à-vis du peuple palestinien de la manière la plus éclatante ; à l’occasion de la journée internationale de la Palestine (organisée par l’ONU tous les 29 novembre), la population d’Édimbourg a organisé un sit-in de 12 heures pour la Palestine (https://www.youtube.com/watch?v=-AO-r6wCZVA).
.
Pour la même cause, les fans du club du Celtic Glasgow ont rendu un hommage retentissant à la Palestine, durant un match contre un club israélien. Et cela en se parant des couleurs du drapeau de la Palestine (https://www.youtube.com/watch?v=Hp1hmsmTpoM).

De même, la ville de Dublin a décidé de hisser le Drapeau palestinien durant tout ce mois de mai.

Au sein même de l'entité israélienne, on a dénoncé les exactions et les massacres commis par les militaires Israéliens à l’encontre des Palestiniens, même si la manifestation était modeste.

Parallèlement, les Saoudiens et les Bahreïnis considèrent respectivement que les Palestiniens doivent accepter n’importe quelle proposition de « paix », et en même temps, que les Israéliens ont le droit de se défendre contre les menaces qui pèsent sur leur sécurité.

Ces propos préfigurent le "plan de paix " qui est en préparation !!

SIGNIFICATION POLITIQUE DU LUNDI NOIR ET " PROJET DE PAIX"

Pourquoi un tel massacre ?

Il y a concomitance de plusieurs faits qui explique un tel acharnement.
Depuis quelques mois, les Américains préparent ce qu’ils appellent "l’Accord du siècle " pour le Moyen-Orient ; en fait il s’agit d’une opération de liquidation pure et simple de la question palestinienne.

L’idée du transfert de l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem est un élément de ce plan diabolique.

CE PLAN SE RESUME DANS LES TERMES SUIVANTS :
  • Jérusalem reste la capitale d’Israël.
  • Pour les Palestiniens, ils doivent se contenter d’Abou Dis, un burg de la ville sainte 
  • L’Etat palestinien sera réduit à quelques villes de la Cisjordanie, complètement enclavées ou encerclées par des colonies, et éventuellement Gaza
Un débris de territoires ne peut constituer aucunement un État viable, sans oublier l’abandon de la revendication de Jérusalem-Est comme capitale du futur État palestinien. Une position soutenue durant des années par toute la communauté internationale.

Mais pour faire passer la pilule, il fallait tout mettre en œuvre pour obtenir l’adhésion des Palestiniens ; en effet, il y a quelques semaines, les Saoudiens étaient chargés de cette mission sans grand succès.

Parallèlement une campagne d’endiguement et de dénigrement médiatique et politique était orchestrée contre tous les pays qui soutiennent la cause palestinienne ; il s’agit, entre autres, des pays qui ont gagné la guerre contre Daech (Iran, Syrie, Irak, et Hezbollah avec le soutien russe).

La fête organisée le jour du transfert de l’ambassade américaine était censée constituer à la fois le lancement et la consécration de ce plan.

Initialement, le Président américain et un certain nombre de dirigeants de pays arabes du Golfe devaient assister à cette tragi-comédie.

Ces sont les manifestations des Palestiniens à Gaza durant plus de 5 semaines qui ont tout compromis ; ce plan a été retardé, mais pas définitivement abandonné.
Les massacres du lundi 14 mai ont chamboulé l'agenda des initiateurs et des sponsors dudit plan.

Les pays de l’axe vainqueurs de Daech feront tout pour empêcher sa concrétisation.
La bataille entre les deux blocs (les vainqueurs de Daech et ses créateurs et sponsors : États-Unis, Europe, pays du Golfe et la Turquie malgré ambiguïté de ses positions) ne fait que commencer.

Le retrait américain de l’accord nucléaire, les sanctions décidées par les États-Unis et les pays du Golfe contre les dirigeants de Hezbollah, entre autres, sont les signes précurseurs des batailles de demain.

Le terrain syrien et éventuellement libanais (en plus du Yémen) en constituera le lieu d’affrontement.

Harhoura le, 18 mai 2018



Libellés :

Enregistrer un commentaire

[blogger][facebook][disqus]

Cress Revue

{picture#http://store4.up-00.com/2017-07/149982714684611.jpg} Revue marocaine des sciences politiques et sociales, Dossier "Economie politique du Maroc", volume XIV, Hors série. Les auteurs du volume n'ont pas hésité ... {facebook#http://facebook.com} {twitter#http://twitter.com} {google#http://google.com} {pinterest#http://pinterest.com} {youtube#http://youtube.com} {instagram#http://instagram.com}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Images de thèmes de Jason Morrow. Fourni par Blogger.