Cher(e) lecteur(trice), merci de vous intéresser à notre Site web, nous espérons que le contenu convient à vos recherches et intérêts. N'oubliez pas de vous inscrire pour être informé(e) de nos nouvelles publications. Merci et bonne visite.

La Banque Mondiale et le syndrome de la tutelle: Cas du Maroc Par Centre d’Etudes et de Recherches - Aziz BELAL



Centre d’Etudes et de Recherches - Aziz BELAL
(CERAB)

La Banque Mondiale
et le syndrome de la tutelle:
Cas du Maroc


Créé en 1989,le Centre d’Etudes et de Recherches Aziz BELAL (CERAB) est une institution scientifique pluridisciplinaire d’études, de recherches, de formation, de conseil et d’accompagnement. C’est aussi un think-thank indépendant.

C’est un centre autonome qui se veut un espace de libre pensée, de débat et de réflexion au service de la science. Le CERAB s’attache au nom d’Aziz BELAL pour ce qu’il représente en tant qu’intellectuel engagé et chercheur qui a contribué au développement de la pensée socio-économique au Maroc. 
De prime abord, le choix du titre de cet ouvrage mérite d’être justifié pour couper court à toute interprétation malveillante. Nous avons constaté que les pays qui ont été amenés à se mettre sous la tutelle du Fonds Monétaire International(FMI) et à assumer, en conséquence, le statut de mineur en acceptant le remède de cheval qui leur a été prescrit sous le label: «Programme /politique d’Ajustement Structurel» (PAS) pour conjurer la malédiction du surendettement et desserrer l’étau de la crise des finances publiques, ont vécu, tout le long de la mise en œuvre de ce programme, un véritable traumatisme qui les a fortement marqués.

Le syndrome de tutelle, nous semble, donc, plus approprié pour caractériser les relations qu’entretiennent les pays qui ont subi les affres du Programme d’Ajustement Structurel (PAS) et qui ont été, et le sont toujours, otages du «Consensus de Washington» en continuant, à l'instar du Maroc, à solliciter l’assistance financière et technico-idéologique du groupe de La Banque mondiale (BM) et du Fonds Monétaire International (FMI) et à renforcer, en conséquence, les relations qui les lient à ces institutions.
Libellés :

Enregistrer un commentaire

[blogger][facebook][disqus]

Cress Revue

{picture#http://store4.up-00.com/2017-07/149982714684611.jpg} Revue marocaine des sciences politiques et sociales, Dossier "Economie politique du Maroc", volume XIV, Hors série. Les auteurs du volume n'ont pas hésité ... {facebook#http://facebook.com} {twitter#http://twitter.com} {google#http://google.com} {pinterest#http://pinterest.com} {youtube#http://youtube.com} {instagram#http://instagram.com}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Images de thèmes de Jason Morrow. Fourni par Blogger.