Cher(e) lecteur(trice), merci de vous intéresser à notre Site web, nous espérons que le contenu convient à vos recherches et intérêts. N'oubliez pas de vous inscrire pour être informé(e) de nos nouvelles publications. Merci et bonne visite.

LA CRISE MAROCO-MAROCAINE Par Pr. Abdelmoughit B. TREDANO



LA CRISE MAROCO-MAROCAINE


Des vertus qui reculent pour ne pas dire qu'elles ont presque disparu.

Seul l'argent compte. La corruption érigée presque en règle de droit. Et l'exclusion qui rampe et se popularise. Puis, la confiance est devenue denrée rare et l'abattement qui gagne les plus optimistes et les plus réfractaires à l'ordre règnent. Le savoir est l'apanage d'une élite. L'ignorance et l'obscurantisme sont le lot de la multitude. Enfin, le politique, discrédité et déliquescent, est impuissant devant l'immensité et la complexité de la tâche et de l'oeuvre à accomplir. Tels sont les points saillants d'une crise qui persiste et s'approfondit. Au-delà des problèmes liés à l’adversité externe, la crise est aussi interne: Maroco-Marocaine.

À l'instar de la situation de la majorité des États du Tiers Monde, celle du Maroc relèverait-elle désormais, si ce n'est depuis quelque temps déjà , de l'ingérable?

Que faire devant la dégénérescence d'une telle situation?

C'est d'une rupture au niveau de la culture politique et des choix qu'il est question. C'est aussi de l'abandon de la politique d'accoutumance et des doses homéopathiques qu'il s'agit. Les défis externes n’autorisent plus les demi-mesures, les interventions par à-coups et encore moins un laisser-aller insouciant et dangereux.

Par ailleurs, continuer à ignorer le voisinage immédiat et lointain, c'est courir le risque d'une aventure aux conséquences incertaines. Se complaire dans un immobilisme ahurissant sous prétexte que le Maroc dispose d'atouts appréciables devant lui éviter l'itinéraire et le syndrome algérien, c'est faire preuve d'ignorance de la mobilité du fait social, de la rapidité de sa mutation... tout peut naître et paître dans le pâturage et sur le terreau de la misère.

Une culture politique nouvelle et des options novatrices et mobilisatrices s'imposent plus que jamais. Elles deviennent urgentes et impératives car s'il est facile de changer l'homme, il n'est pas du tout aisé d'agir sur des mentalités, des habitudes et des comportements, qui se sont déjà solidement installés est incrustés.

Les rapports ayant marqué la politique, trois décennies durant, doivent être repensés et redéfinis. Ce qui a prévalu jusqu'à présent relève désormais de l'archéologie politique. Le monde a changé d'une manière abyssale. La société marocaine s'est aussi profondément métamorphosée. C'est commettre une grave erreur d'appréciation que de continuer à ignorer son temps.

Le travail qui nous attend tous c'est celui d'une profonde refonte et de reconstruction.... l'immensité de l’œuvre pourrait faire fi des clivages politiques. Le Maroc a besoin de tous ses fils. Au-delà du politique, il y a besoin d'un choix salvateur et identitaire.

Bref l'urgence est là. Il ne suffit plus de le dire mais aussi et surtout de le reconnaître. Et d'agir en conséquence. Partant, il faut adopter les réformes de divers ordres pour répondre aux multiples défis. La transition ne sera pas facile, les déchirements sont prévisibles. Mais le salut est à ce prix.

*( extrait d'un article que j'ai écrit il y a 26 ans )
* Ce papier a été publié le 18 Février 1992; Al Bayane.

  
Libellés :

Enregistrer un commentaire

[blogger][facebook][disqus]

Cress Revue

{picture#http://store4.up-00.com/2017-07/149982714684611.jpg} Revue marocaine des sciences politiques et sociales, Dossier "Economie politique du Maroc", volume XIV, Hors série. Les auteurs du volume n'ont pas hésité ... {facebook#http://facebook.com} {twitter#http://twitter.com} {google#http://google.com} {pinterest#http://pinterest.com} {youtube#http://youtube.com} {instagram#http://instagram.com}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Images de thèmes de Jason Morrow. Fourni par Blogger.