Hommage au Pr Abderrahmane El Moudden









Un  mot de presentation

Ce livre réunit des témoignages autour du regretté Abderrahmane El Moudden. Ce sont des textes écrits par ses amis, ses collègues et ses étudiants, femmes et hommes, appartenant à différentes générations, mus par le désir d’honorer sa mémoire. Le lecteur notera que Abderrahmane est abordé sous différents angles, selon les centres d’intérêt des contributeurs et les types de relations qu’ils ont entretenus avec le regretté.  

Abderrahmane El Moudden s’éteignit le samedi 2 août 2020 à l’âge de 74 ans loin de son pays, plus précisément au Qatar où il enseignait depuis 2018, à titre de visiting professor , au « Doha Institute for Graduate Studies ». Du fait du lieu du décès, de l’enterrement à Fès dans le contexte du Covid 19 et du confinement strict du moment, personne d’entre nous n’a pu assister aux funérailles, nous n’avons pas pu s’enlacer les uns des autres, le deuil « à distance » n’en fut pas un.  

Nous avons opté sans hésitation pour l’écriture afin de dépasser le choc de la perte. Certains d’entre nous ont bouclé leur témoignage dans un temps record, car lorsque nous voulons nous remémorer les moments partagés avec Abderrahmane, et son legs au niveau du savoir, la matière resurgit d’elle-même avec abondance.

Les nombreux textes qui composent cet ouvrage revêtent un grand intérêt à différents niveaux :

Primo- Ils  se complètent dans leurs manières de dessiner le parcours du regretté, les étapes de sa vie, de l’étudiant au professeur militant, à l’historien ouvert sur d’autres disciplines des sciences humaines et sociales, à l’acteur associatif.

Secundo- Ils se recoupent et soulignent unanimement les qualités du regretté, au niveau de ses rapports humains et de son travail scientifique. Un sourire qui illumine son visage, sa sociabilité, son ouverture sur différentes catégories d’âge, sa rigueur scientifique doublée d’une souplesse qui enrichit l’échange. Les témoignages soulignent aussi son amour de la vie et sa capacité d’affronter les dures épreuves.

Tertio-Ils reflètent la portée internationale d’un chercheur qui s’est voué à la recherche sur l’histoire sociale du Maroc, et les relations entre le Maroc, l’Empire ottoman et l’espace méditerranéen. Des collègues tunisiens, français et américains soulignent le rôle que le regretté a joué dans le renouvellement de l’enseignement de l’histoire et la formation d’une génération de chercheurs prometteurs.

 Quarto-Le témoignage féminin est présent, avec sa tonalité particulière, exprimant par là-même la place que Abderrahmane a toujours accordé à la femme, respect et considération, tant au niveau des principes qu’au niveau de la pratique quotidienne.

Toutes ces caractéristiques nous ont amenés à adopter une disposition continue des textes tout le long du livre, selon   l’ordre alphabétique des noms d’auteurs. Chaque texte s’ouvre sur ceux qui l’avoisinent et conserve néanmoins son cachet propre.   

Le but de cet ouvrage est de consolider la culture de la reconnaissance, cette valeur universelle qui s’oppose à la tendance dominante qui relègue dans l’oubli des femmes et des hommes qui ont servi leur patrie de diverses manières. C’est que la culture de la reconnaissance permet de réaliser l’accumulation nécessaire au niveau du savoir et de la culture. 

Notre souhait a été d’exprimer par cet ouvrage nos sentiments de fidélité et  de considération  pour notre soeur Mina, veuve du défunt. Elle a été véritablement son amie et sa compagne de toute une vie; elle était à ses côtés dans les rencontres amicales et les manifestations scientifiques, à Rabat, au Maroc  et  ailleurs; elle a partagé avec lui les moments de joie et de peine. De son côté,  Sanae El Moudden peut être  assurée  que le souvenir de son père  demeurera  intact chez ses collègues et ses amis.   

Pour terminer ce mot de présentation, nous voudrions remercier tous ceux, amis et chercheurs qui ont contribué à cet ouvrage conçu comme geste symbolique, et en particulier Abdelhaï Diouri  qui eut  l’idée d’illustrer la couverture avec un dessin représentant notre regretté Abderrahmane, et qui remonte à 1966, c’est-à-dire l’année d’obtention du Baccalauréat. Nous nous excusons auprès de ceux qui ont été empêchés de contribuer en raison de contraintes diverses, notamment la pandémie ; celle-ci a été pour beaucoup un handicap pour l’exercice  d’écriture.

 Nous adressons aussi nos vifs remerciements à Hicham Alami : dès qu’il apprit la nouvelle du décès, il exprima son désir de soutenir toute initiative destinée à honorer la mémoire du défunt.  Il ne manqua pas de tenir parole lorsqu’il accepta d’inclure ce livre dans le programme des éditions   BouRegreg à Rabat. Nous remercions aussi son frère Yassine, ainsi que l’ensemble des employés de cette maison.

 

                                                       Les coordinateurs  

 





Libellés :

Enregistrer un commentaire

[blogger][facebook][disqus]

Cress Revue

{picture#http://store4.up-00.com/2017-07/149982714684611.jpg} Revue marocaine des sciences politiques et sociales, Dossier "Economie politique du Maroc", volume XIV, Hors série. Les auteurs du volume n'ont pas hésité ... {facebook#http://facebook.com} {twitter#http://twitter.com} {google#http://google.com} {pinterest#http://pinterest.com} {youtube#http://youtube.com} {instagram#http://instagram.com}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.