Appel à communications Conférence internationale Vers une Économie Inclusive et Résiliente : Enjeux et Défis à l’ère de la Covid-19 Hammamet, Tunisie les 26 et 27 Novembre 2021


























Appel à communications

Conférence internationale

Vers une Économie Inclusive et Résiliente : Enjeux et Défis à l’ère de la Covid-19




Hammamet, Tunisie

les 26 et 27 Novembre 2021

La crise sanitaire de la COVID-19, apparue en Chine (Wuhan) fin 2019, a été à l’origine du déclenchement d’une crise mondiale globale. Elle n’a pas seulement mis à mal l’économie mondiale, elle a changé la trajectoire des trois grandes forces qui façonnent le monde moderne : la mondialisation a pris du plomb dans l’aile; la révolution numérique s’est radicalement accélérée ; et les rivalités politiques se sont intensifiées. Cette crise sanitaire a été considérée comme un « choc systémique » dont les effets de propagation sont observés aussi bien au niveau des pays qu’à l’échelle mondiale. Bien qu’à moyen et long terme les effets restent encore incertains (Helm 2020), l’impact de la pandémie bouleverse, à court terme, l’économie mondiale.

Les mesures de confinement et les restrictions adoptées pour enrayer la pandémie ont réduit les revenus et contraint les dépenses des agents économiques et les échanges entre pays. Le commerce mondial a baissé de 25% à la suite du confinement (E. Heyer & X. Timbeau 2020). Les chocs ayant affectés l’offre et la demande se sont diffusés à l’ensemble du tissu productif mondial et ont affecté la croissance économique. Parallèlement, les dépenses d’accompagnement social et de santé ont explosé, les entreprises se trouvent en difficultés de trésorerie. L’impact de la crise a été évalué par la Banque Asiatique de Développement (ADB) dans une fourchette comprise entre 2000 à 4100 milliards de dollars soit l’équivalent de 2.3% à 4.8% du PIB mondial.

Du coté social, les inégalités se creusent (Almagro M., Orane-Hutchinson A. 2020) ; aux inégalités de santé (exposition à la maladie, accès aux soins, prise en charge médicale, vaccination…), s’ajoutent des inégalités face aux restrictions prises qui impactent surtout les revenus précaires. Des disparités territoriales et régionales apparaissent. Au niveau mondial, les retombées de la pandémie affectent la pauvreté aussi bien par la modification de sa concentration géographique que par l’augmentation de son seuil ; le nombre de personnes vivant sous le seuil de pauvreté de 1,90 USD par jour pourrait augmenter d'au moins 68 millions en 2020 (G. Valensisi (2020), J. Damon (2021)). La réalisation du Programme de développement durable des Nations Unies dont l’objectif est l’éradication de l’extrême pauvreté à l’horizon 2030 devient sérieusement menacé à la suite de la Covid 19. Ainsi, des stratégies de soutien et de coopération internationale efficaces devraient être réfléchies pour ne pas perdre les efforts de plusieurs décennies de lutte contre l’exclusion et la pauvreté.

Il n’en demeure pas moins que la récente crise du coronavirus a mis en lumière la fragilité de la division internationale de la production actuelle et à quel point les différentes économies s’avèrent liées les unes aux autres à travers les chaînes de valeur mondiales (CVM) dont le potentiel de transmission des chocs a été assez puissant et d’une envergure inédite. Cette crise sanitaire a été aussi une occasion pour les partisans du protectionnisme de réclamer des restrictions aux échanges à même de garantir la production de fournitures essentielles à leurs pays. Il est nécessaire de se demander aujourd’hui dans quelle mesure les échanges véhiculant par le biais des CVM sont susceptibles d’augmenter la vulnérabilité de nos économies. L’autre interrogation est de savoir si la crise sanitaire engendrera-t-elle une remise en cause des politiques commerciales adoptées jusqu’ici par les grandes économies ce qui serait à même de remettre en cause la conception actuelle des CVM. Par ailleurs, il est aussi utile de comprendre dans quelle mesure la montée des CVM constitue-t-elle une menace contre la capacité de chaque pays de maintenir sa capacité productive en période de détresse (robustesse) et/ou l’agilité de chaque économie de rebondir à la suite d’un choc économique, sanitaire ou sécuritaire (résilience) ?

Parallèlement, un autre courant de recherche soutient l’idée que la crise mondiale actuelle ne peut être attribuée aux seuls effets du coronavirus et des mesures de confinement mais à des faiblesses structurelles de certaines économies, tandis que d’autres, paradoxalement, y voient une opportunité pour une destruction créatrice propice à une remise à zéro économique et sociale, voir même existentielle, aussi radicale que celle connu au début de l’ère du progressisme, au tournant du siècle dernier. Ainsi, si la pandémie a relevé la fragilité des systèmes en vigueur, elle devrait incitée à une réflexion profonde et généralisée pour repenser les politiques économiques, sociales et les modèles de croissance. La confusion sur l’origine de cette crise peut s’avérer dangereuse pour la stabilité mondiale » (J. Ch.Defraigne 2020). Un changement de paradigme doit donc être pensé avec des objectifs de développement substantiels et des droits économiques et sociaux durables. Différentes dimensions devront être reconsidérées, comme la préservation de l’environnement, la souveraineté alimentaire, la préservation de la ressource en eau, la valorisation du travail agricole et du monde rural, la garantie de l’inclusion sociale, entreprenariat social, économie sociale et solidaire, l’égalité des chances en éducation et santé, l’attractivité des territoires, la redistribution des ressources …etc.; tous les ingrédients d’une économie inclusive, qui sont censés être mises en place pour permettre une société résiliente dans un environnement de plus en plus turbulent et incertain.

C’est dans ce contexte de quête de nouveaux horizons et de modes de pensées autour du thème de l’économie inclusive que s’érige la réflexion dans le cadre de cette conférence internationale : « Vers une Économie Inclusive et Résiliente : Enjeux et opportunités à l’ère de la crise sanitaire de la Covid-19 ». Elle sera l’occasion de discuter en quoi l’économie inclusive et résiliente pourrait constituer une stratégie de sortie de cette crise. Cela suppose de réfléchir sur des réformes structurelles permettant de maintenir le potentiel de production, sur des politiques de stabilisation macroéconomique efficaces assurant une meilleure résilience et sur la façon de contrôler la propagation des chocs via les liens financiers et commerciaux.

Enfin, cette conférence ambitionne de lever quelques coins de voile sur cette question lancinante pour la résilience et la stabilité des pays. Ainsi, la concrétisation des objectifs de cette conférence, à travers le présent appel lancé aux chercheurs universitaires, vise à étudier, élucider et penser cette problématique à travers les axes pluridisciplinaires et complémentaires ci-dessous. Mais toutes autres contributions relevant d’autres thèmes pouvant contribuer à échafauder une pensée réflexive autour d’une économie inclusive et résiliente sont les bienvenues.

Axes de Recherche

  1. Vulnérabilité aux chocs et résilience économique et environnementale  
  2. Transition digitale et économie numérique.
  3. Transition énergétique : faisabilité et contraintes.
  4. Finance inclusive 
  5. Préservation des filières vitales et souveraineté économique : remède ou contrainte.
  6. Inclusion et entreprenariat social
  7. Éducation inclusive
  8. Chaînes de valeurs mondiale et enjeux de la résilience et de l’inclusion.
  9. Santé inclusive et développement.
  10. Gouvernance urbaine inclusive et intelligente.
  11. Economie solidaire et pandémie.
  12. Economie circulaire et pandémie.

 

Calendrier et dates à retenir

-Dernier délai de réception des soumissions : 05 août 2021

- Réponses préliminaires sur les soumissions : 15 août 2021.

- Réception des textes complets : 01-15 septembre 2021.

- Réponse définitive sur les textes complets 15 octobre 2021

- Réception des textes finis et confirmation des participations 05 Novembre 2021

- Déroulement de la conférence 26-27 novembre 2021

Soumission

Les textes des propositions de communications doivent être envoyés sous format Word, 1500mots maximum, police Times New Roman 12 et interligne simple. Il est fort recommandé de préciser, sur la première page, les coordonnées des auteurs (noms, affiliations, l’adresse électronique, le titre de la communication et 4 à 5 mots-clés). Les textes sont à envoyer à l’adresse suivante : conference2021.thema@gmail.com

 

Comité Scientifique

Nadia ABAOUB OUERTANI (ESC de Tunis, LR ThÉMA, Tunisie) ; Aymen AJINA (FSEG Sousse); Foued ALOULOU (FSEG Sousse); Pierre BATTEAU (Université Aix Marseille, France); Adriana BURLEA SCHIOPOIU (Université de Craiova Roumanie); Hafedh BEN ABDENNEBI (IHEC, LR ECSTRA, Tunisie), Faycal BEN AMEUR (FSEG Tunis, Tunisie); Sonia BEN SLIMANE (ESCP Paris, RRI, France), Adel BEN YOUSSEF (Université Cote d’Azur, France); Adriana BURLEA SCHIOPOIU (Université de Craiova, Roumanie); Zouheir BOUCHADDAKH (FSEG Tunis, LR LIEI, Tunisie); Fateh BELAID (Université Catholique de Lille, UR SSC, France); Anis BOUABID (FSEG Sousse); Wafi CHTOUROU (IHEC, LR ECSTRA, Tunisie); Ahlem DAKHLAOUI (FSEG de Nabeul, LR LEGI, Tunisie; Adel DHIF (FSEG de Nabeul, LR LEGI, Tunisie) ; Riadh El FERKTAJI (ESC de Tunis, Tunisie); Malek EL WERIEMMI (ISG Gabes, Tunisie); Slim DRISS (ESSEC de Tunis, LR LARIME, Tunisie); Mouez EL ELJ (ISG de Tunis, LR LEGI, Tunisie); Maher GASSAB (ESC de Tunis, LR ThÉMA, Tunisie); Foued GABSI (FSEG Sfax, Tunisie); Sofien GHALI (ESSEC de Tunis, LR LARIME, Tunisie); Med Imen GALLALI (ESC Tunis, UR RIM-RAF, Tunisie); Joel GUIOT (Université Aix Marseille, CR CEREGE, France); Khaled GUESMI (Paris School of Business (PSB),  CR CRECC, France); Samia HADDAD (IHEC, LR ECSTRA, Tunisie), Abdelmajid IBENRISSOUL (Université Hassan II, Casablanca, LR ISO, Maroc); Khaireddine JEBSI (FSEG de Sousse, Tunisie); Lassaad LAKHAL (FSEG de Sousse, Tunisie); Hatem MHENNI (ESC de Tunis, LR ThÉMA, Tunisie); Hanène BEN OUADA JAMOUSSI (ESC de Tunis, LR ThÉMA, Tunisie); Mahmoud Sami NABI (FSEG de Nabeul, LR LEGI, Tunisie); Hatem SALAH (ESC de Tunis, LR ThÉMA, Tunisie); Faouzi SBOUI (FSEG de Mahdia, Tunisie); Moez LAABIDI (FSEG de Mahdia); Rafaa MRAIHI (ESC de Tunis, LR ThÉMA, Tunisie); Mounir SMIDA (FSEG de Sousse, Tunisie); Mouez SOUISSI (IHEC, LR PS2D, Tunisie); Zied SAADAOUI ( ESC de Tunis, LR ThÉMA, Tunisie); Amel ZENAIDI (IHEC, LR ECSTRA, Tunisie); Abderrazak ELLOUZ (ESC de Tunis, LR ThÉMA, Tunisie); Néjib GHARBI (ESC de Tunis, LR ThÉMA, Tunisie); Tarek SADRAOUI (FSEG de Mahdia, LR ThÉMA, Tunisie); Nidhal MGADMII (ESC de Tunis, LR ThÉMA, Tunisie); Hella MEHRI (FSEG Tunis, Tunisie); Hicham SADOK (Université Mohammed V, FSESJ Souissi, LR CIRPEC, Maroc); Amal NAJAB (Université Mohammed V, FSESJ Souissi, LR CIRPEC, Maroc); Lalla Fatima-Zohra ALAMI TALBI (Université Mohammed V, LR CIRPEC, Maroc); Radouane RAOUF (Université Mohammed V, LR CIRPEC, Maroc); Kamel NAOUI (ESC Tunis, UR RIM-RAF, Tunisie); Ariane DUPONT (Université Paris I, LR PHARE, France); Gézia DAMERGY (Université Paris I, LR PHARE, France); Lamia MOKADDEM (FSEGT, LR LEDDRNA, France); Lamia MAZIGH (FSEG de Mahdia, Tunisie); Maksym KOLISNYK (Université Nationale de Radio Electronique de Kharkiv, Ukraine).

Comité de coordination et d’organisation :

Hanène JAMOUSSI, Nadia ABAOUB, Maher GASSAB, Houda MAHBOUB, Amal NAJAB, Hicham SADOK, Hatem SALAH, Afef ABDELHAFIDH, Basma TEFFAHI, Fatma KCHIR, Zied SAADAOUI, Ilia TAKTAK, Asma BEN ABDA, Emna MAKHLOUF, Hadhami SGHAIER, Hella GHBARA, Ahlem MATHLOUTHI, Wael BEN KHALEK, Abderrahim JMAI.

Coordinatrice générale de la conférence :

Hanène BEN OUADA JAMOUSSI                       

hanene.jamoussi@esct.uma.tn        

 


Libellés :

Enregistrer un commentaire

[blogger][facebook][disqus]

Cress Revue

{picture#http://store4.up-00.com/2017-07/149982714684611.jpg} Revue marocaine des sciences politiques et sociales, Dossier "Economie politique du Maroc", volume XIV, Hors série. Les auteurs du volume n'ont pas hésité ... {facebook#http://facebook.com} {twitter#http://twitter.com} {google#http://google.com} {pinterest#http://pinterest.com} {youtube#http://youtube.com} {instagram#http://instagram.com}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.