USA/Venezuela comment déstabiliser un pays. Pr.A.B.TREDANO















USA /VENEZUELA/ COMMENT DESTABILISER UN PAYS :

L’AMIRAL AMERICAIN Kurt  TIDD[1] PRESENTE SA RECETTE ?!!

 Pr. Abdelmoughit BENMESSAOUD TREDANO

Professeur de science politique et de géopolitique
Université Mohamed V.

En moins de 250 années d’existence, l’Amérique a conduit plus de 230 conflits et /ou interventions dans le monde dont l’essentiel a été commis en Amérique latine. Soit presque un conflit par an !!    

  Ces  chiffres sont  largement édifiants quant à la nature guerrière de cet empire ; en effet, en 2015 on a pu relever que « Les Etats-Unis ont été en guerre 93% du temps de leur vie depuis leur création en 1776 ; c'est-à-dire 222 des 239 années de leur existence… » [2] en tant qu’Etat.

Depuis, d’autres conflits sont venus se rajouter à ce bilan guerrier impressionnant.

En plus des guerres ouvertes, d’autres formes d’intervention ont été pratiquées ; coups d’Etat, embargo, pillages et sabotages et sans état d’âme [3].

Ces dernières années, les Américains sont passés du hard power au soft power. Selon les cas -et l’intensité de la résistance du pays objet d’une opération de déstabilisation-, l’Oncle SAM ajuste la nature de l’intervention d’où la pratique du smart power.

Trois pays au Moyen-Orient font l’objet de ces différentes formes d’intervention ; il s’agit en l’occurrence du Liban, de l’Irak et de la Syrie avec la loi César surtout depuis octobre/décembre 2019 !!

En effet, on a pu constater que lorsque l’Amérique échoue à imposer sa volonté par la force ou la campagne de sanctions, elle prépare les conditions d’un chao généralisé.

En dehors de leur départ éventuel de la Syrie et surtout de l’Irak, on peut inscrire   leur retrait en cours de l’Afghanistan dans cette même lignée.

Ce soi-disant départ sera suivi, à n’en pas douter, par cette politique du chaos organisée à l’encontre de trois   pays considérés comme ennemis de l’Amérique  -voisins immédiats ou plus on moins lointains de l’Afghanistan-, en l’occurrence  l’Iran, la Chine  et la Russie[4]. Ce qui explique en partie le carrousel diplomatique entrepris par ces derniers auprès des Talibans. Objet des entretiens : selon certaines sources , l’Afghanistan ne doit pas être le point de départ de groupes terroristes vers ces trois pays, une fois ceux-là installés à Kaboul.

 Par ailleurs, en Amérique latine tout le sous-continent est sous surveillance, voire sous pression de l’empire américain ; le cas du Venezuela, en plus de Cuba, entre autres pays latino-américains, en est l’exemple le plus édifiant. 

Ci-après la "recette" dudit Amiral Kurt TIDD qui en décline les modalités de la déstabilisation de ce pays.

Edifiant !!                                                                                                                                                                         « Venezuela/Sabotage/Instabilité

 

Plan : Coup de maître, pour renverser la dictature vénézuélienne.

Mesures : le moment d’agir est arrivé(…) intensifier l’insatisfaction populaire, en favorisant plus d’instabilité et de pénurie(…) augmenter l’instabilité interne jusqu’à des niveaux critiques, en intensifiant la décapitalisation du pays, la fuite des capitaux étrangers et la dégringolade de la monnaie nationale, par l’application de nouvelles mesures inflationnistes (…) faire obstruction à toutes les importations et en même temps démotiver les éventuels investisseurs étrangers (…) contribuer à rendre plus critique la situation pour la population (…) appel à des alliés internes et à d’autres personnes bien insérées dans le panorama national afin qu’ils génèrent des manifestations, des troubles et de l’insécurité, des pillages, des vols et des attentats (…) faire des victimes en augmentant les dimensions de la crise humanitaire, aux yeux du monde entiers. (…) obtenir la désertion des cadres les plus qualifiés, de façon à priver le pays de tous ses professionnels hautement qualifiés ; cela aggravera encore plus la situation interne, ce dont on fera porter la responsabilité au gouvernement » [5].

 



[1] "Amiral de l’US Navy/ depuis Janvier 2016, commandant de l’Us Forces Southern Command, la 4ème Flotte chargée de contrôler les caraïbes, les océans Atlantique et pacifique autour de l’Amérique latine". 

[2] https://eljadidascoop.com/les-etats-unis-ont-ete-en-guerre-222-des-239-annees-de-son-existence/

[3]John Perkins ; les confessions d’un assassin financier, https://www.youtube.com/watch?v=IukiYSD3nVk

 [4] Thèse défendue par Nacer Kendil, analyste libanais, https://youtu.be/oe_vaMYqVDk

[5]  Michel Collon, "USA: les 100 pires citations", Ed. Investic’ Action, 2020, p.210, 255 pages.


Libellés :

Enregistrer un commentaire

[blogger][facebook][disqus]

Cress Revue

{picture#http://store4.up-00.com/2017-07/149982714684611.jpg} Revue marocaine des sciences politiques et sociales, Dossier "Economie politique du Maroc", volume XIV, Hors série. Les auteurs du volume n'ont pas hésité ... {facebook#http://facebook.com} {twitter#http://twitter.com} {google#http://google.com} {pinterest#http://pinterest.com} {youtube#http://youtube.com} {instagram#http://instagram.com}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.