Le Miroir et l’écho de Mohammed Bakrim











Le Miroir et l’écho de Mohammed Bakrim

 Quel est ce Maroc que les films transforment en récit, en sons et images ? Quel Maroc alors se dessine en filigrane à l’écran ? Quelle est cette société que les scénarii de notre cinéma ont dramatisée ?  Les films sont des véhicules de mythologies qui finissent par irriguer leurs propos et apparaissent comme des miroirs de la société qui les a vus naître. Au-delà du discours apparent, les films portent en filigrane des indices éloquents... Le professeur, la politologue Rahma Bourquia parle à propos du Maroc d’une « société sous-analysée ». Cela est juste, notamment du point de vue des grilles de lecture académiques traditionnelles, issues des sciences sociales. Il faudra alors voir ailleurs, partir à la recherche d’autres pistes. Du coté des écrans de notre imaginaire, par exemple. Le cinéma, en effet, constitue un corpus, riche et diversifié, offrant au regard observateur et attentif, tout un discours sur la société marocaine. Un discours derrière le discours, le dit du film et surtout son non-dit contribuent à établir une sorte de scanner d’une réalité du point de vue de son imaginaire. Le visible qui dévoile son invisible. Ces interrogations ont inspiré ce projet.

Ce n’est pas une histoire du cinéma marocain. Ce n’est pas non plus un essai de sociologie de cinéma. C’est une contribution qui souhaite croiser ou plutôt s’inspirer de ces deux disciplines prestigieuses –  l’histoire et la socilogie- qui ne cessent par ailleurs de dialoguer avec le cinéma. Il s‘agit d’un  montage de textes éléborés au gré de l’actualité et de mes différentes rencontres  avec les films, avec le cinéma. Des textes qui vont se révéler in fine nourris de ces soucis, de ces questionement presque après coup…Ces souscis étaient là tantôt en filigrane, tantôt explicitement. Et c’est au fur et à mesure de la restructuration de ces textes que je me suis aperçu qu’ils peuvent aspirer à cette double ambition, celle d’un bref rappel historique sur notre cinéma et celle de quelques interrogations sur les rapports ô combien problématiques  entre notre société et son cinéma.  

 

 





Libellés :

Enregistrer un commentaire

[blogger][facebook][disqus]

Cress Revue

{picture#http://store4.up-00.com/2017-07/149982714684611.jpg} Revue marocaine des sciences politiques et sociales, Dossier "Economie politique du Maroc", volume XIV, Hors série. Les auteurs du volume n'ont pas hésité ... {facebook#http://facebook.com} {twitter#http://twitter.com} {google#http://google.com} {pinterest#http://pinterest.com} {youtube#http://youtube.com} {instagram#http://instagram.com}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.